Catégorie : Acteurs

Green IT : au Top10 de Gartner pour 2009

Selon une récente étude du cabinet d’analyse Gartner, l’informatique durable – Green IT – fait partie des 10 technologies clés pour les entreprises en 2009. Pour Gartner, ces 10 technologies clés auront un impact significatif sur l’activité de l’entreprise. Elles représentent pour certaines un investissement important. Mais leur adoption trop tardive pourrait avoir de lourdes conséquences économiques. « Ces technologies vont affecter durablement le fonctionnement quotidien et la croissance des entreprises » estimait David Cearley, vice président de Gartner lors du dernier Symposium/ITxpo qui se tenait du 14 au 16 octobre dernier à Orlando.

Les 10 technologies clés pour 2009 sont les suivantes :
– la virtualisation
– le cloud computing
– la prochaine génération de serveurs « Beyond Blades »
– les architectures orientée web
– les applications composites (mash-up)
– les appliances
– les réseaux sociaux
– la communication unifiée (autour du protocole IP)
– le décisionnel / Business Intelligence.
– et enfin l’informatique durable / green IT.

Pour Gartner, l’informatique durable se résume aux centres informatiques et à une simple équation : alimenter plus de machines avec la même empreinte carbone, ou délivrer plus de transactions avec le même centre informatique. Il s’agit également de devancer l’évolution de la loi qui sera de plus en plus contraignante en matière d’environnement.

Il est intéressant de noter que la virtualisation, le cloud computing, et la prochaine génération de serveurs sont les technologies les plus sensibles pour 2009. Elles consistent toutes à faire mieux ou plus avec moins en mutualisant les ressources pour augmenter leur productivité.

La virtualisation consiste essentiellement à charger au maximum une machine physique en virtualisant des serveurs. Le cloud computing pousse cette logique à une échelle supérieure : le data center. Il s’agit là encore d’optimiser le taux d’utilisation de l’infrastructure technique pour abaisser son coût. Une démarche qui est essentiellement liée, d’un point de vue économique, à l’augmentation constante et importante du coût de l’énergie.

Cette étude confirme également trois tendances liées à l’informatique durable que nous avions perçu lors du Forum Green IT France 2008 :
– les entreprises s’intéressent peu au cycle de vie écologique – éco-conception, recyclage, etc. – des technologies informatiques qu’elles utilisent,
– la dimension sociale (pourtant promue par la stratégie RSE / développement durable de l’entreprise) est totalement absente des préoccupations,
– les entreprises ont le nez dans le guidon et la crise augmentent la taille de leurs oeillères. Elles n’envisagent pas l’informatique comme un levier stratégique pour transformer leur modèle économique et glisser ainsi vers l’économie positive.

Source : http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=777212

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In