Catégorie : ActeursCatégorie : Labels

La Chine vire au vert

Je discutais récemment avec Nicolas Villa, responsable du programme Connected Urban Development (CUD) de Cisco, de l’intérêt de la Chine pour les grands enjeux écologiques du 21ème siècle. Selon lui, comprenant que l’éco-conception peut garantir une croissance économique à deux chiffres, la Chine a effectué un virage à 180 degré il y a un an. Elle dispose même de sa propre norme RoHS, baptisée Administration pour le Contrôle de la Pollution causée par les Produits d’Information Electronique (ACPEIP).

Comme RoHS, elle touche tous les produits électroniques et vise à limiter l’usage de produits toxiques dans leur fabrication. Plutôt que de se limiter à l’éco-conception comme c’est actuellement le cas, l’Europe devra rapidement se doter de structure de soutien (fiscalité, financement) pour favoriser le développement de l’économie légère / positive.

L’économie légère / positive vise à repenser nos habitudes de consommation / travail en fonction des trois piliers du développement durable : l’environnement, les hommes, l’économie. Le co-voiturage et l’auto-partage sont fréquemment cités en exemple car ils réduisent l’impact environnemental, tout en réduisant le budget transport des usagers. Et d’un point de vue économique, c’est tout un nouvel écosystème qui se met en place, créant de l’emploi.

Chaque évolution vers l’économie légère / positive repose immanquablement sur des outils de communication qui sont aujourd’hui maîtrisés par les directions informatiques des entreprises : le web pour faciliter la rencontre entre l’offre et la demande,des systèmes informatiques embarqués pour autoriser (identification de l’usager), mesurer (kilomètres parcourus), suivre en temps réel (optimisation du plan de déplacement), et analyser après coup (décisionnel) le comportement des utilisateurs.

A quand un plan Marshall pour développer l’économie positives (et par conséquent le green IT) européen ?

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In