Catégorie : ActeursCatégorie : Labels

Orange lance une éco-étiquette pour les mobiles

D’ici la fin de semaine prochaine, Orange affichera dans ses 650 boutiques une nouvelle signalétique pour informer les consommateurs sur la dimension écologique (ou pas) du téléphone portable qu’ils souhaitent acquérir. Cette innovation marketing fait suite à la signature d’un partenariat entre Orange et le WWF en mars 2008.

L’empreinte écologique d’une trentaine de téléphones fixes et mobiles sera signalée par des « éco-étiquette ». D’ici mi 2009, l’ensemble des téléphones sont concernés.

Mises au point par BIO Intelligence Service, elles indiqueront :
– le bilan : quantité de gaz à effet de serre (GES) émise lors des principales étapes du cycle de vie du produit
fabrication, transport, utilisation, etc.,
– l’efficacité énergétique : consommation d’énergie lors de l’utilisation du produit et les dispositifs permettant de la réduire,
– la préservation des ressources : reflète les efforts réalisés pour limiter la part des matières non renouvelables ou sensibles d’un point de vue environnemental, économique ou sociétal, comme l’or ou le tantale (coltan), dans la composition du produit,
– la limitation des substances dangereuses : permet de valoriser les produits contenant peu de composés chimiques qui, dans de mauvaises conditions d’utilisation ou de recyclage, pourraient présenter un risque pour l’homme ou son environnement,
– la réduction des déchets : mesure la contribution du terminal et de son emballage à une production limitée de déchets. Il prend en considération la composition, la durée de vie, la « réparabilité » et la « recyclabilité » du produit.

eco_etiquette_orange_wwf.png

Pour définir les indicateurs et du système d’évaluation comparatif, Orange et le WWF-France ont fait appel à la société BIO Intelligence Service, acteur reconnu pour son expertise dans le domaine de l’évaluation de la performance environnementale des produits. Dans un premier temps, ce descriptif détaillé ne sera disponible que sur le site de l’opérateur de téléphonie mobile.

Cette nouvelle politique vise à responsabiliser l’acheteur, mais également les constructeurs qui devront dorénavant de plus en plus développer leur produit dans un esprit écologique. Orange précède également l’une des mesures du Grenelle de l’environnement qui vise à imposer l’affichage des caractéristiques écologiques de tous les produits au 1er janvier 2011.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, numérique responsable, écoconception et slow.tech, j'ai créé le collectif Green IT en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr, le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR) et le Club Green IT.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In