Catégorie : Acteurs

Epita : les étudiants en informatique parient sur le Green IT

L’informatique verte est un des axes stratégiques dans la mise en place de politiques de développement durable en entreprise et pour la réduction de l’empreinte écologique des particuliers. C’est le parti pris par les étudiants de l’EPITA à travers les projets proposés lors de l’édition française et mondiale de l’Imagine Cup 2008 qui s’est déroulée fin juin à Paris.

Deux projets basés sur le concept de « Green IT » (Informatique Verte) ont retenu l’attention à travers leur approche originale et éco-citoyenne : Green Edge et The Shads.

Green Edge
Lauréat en troisième position de la finale française d’Imagine Cup 2008, dans la catégorie Software Design sur le thème «Qualité environnementale du produit» et lauréat du Prix de l’Innovation lors de cette même finale, le projet Green Edge, développé par les étudiants de l’EPITA, a pour objectif d’augmenter la qualité environnementale d’un produit industriel. Véritable outil d’aide à la décision, la solution permet d’identifier les étapes les plus polluantes du cycle de vie d’un produit et de proposer des scénarios pour réduire l’empreinte écologique. Green Edge permet ainsi d’optimiser le mode de fabrication d’un produit en fonction de paramètres écologiques tels que le CO2 rejeté ou le volume d’eau nécessaire à la fabrication.

The Shads, le caddie écologique du futur
Le projet The Shads avec le caddie écologique du futur a remporté la première place de la finale française d’Imagine Cup 2008 dans la catégorie des systèmes embarqués (Embedded Developpment). Il a représenté la France lors de la finale mondiale et obtenu une très honorable 7ème place. Ce projet imagine un caddie de supermarché interactif qui informe le consommateur sur l’impact environnemental des produits de consommation (déchets d’emballage, émissions de CO2 dues à la production de l’emballage et au transport, etc.). Pour obtenir ces informations, les étudiants se sont basés sur la prochaine génération de codes barres utilisant la technologie de transmission d’informations appelée RFID. Les utilisateurs n’ont plus qu’à scanner le code barre à l’aide d’une douchette – comme le font les caissières -. Une fois le produit scanné, un visage apparaît sur l’écran : il est vert et souriant lorsque le produit est écologique, rouge et triste dans le cas contraire.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In