Catégorie : Labels

Green Grid : un éco-label pour les datacenters

Les responsables de The Green Grid – Jim Pappas (Intel) et John Tucillo (APC) – étaient hier en France pour présenter un premier bilan un an après la création du consortium. Créée par des acteurs de l’industrie informatique, The Green Grid se concentre sur l’augmentation de l’efficacité énergétique des datacenters.

« En 2007, le production intérieure brute (PIB) d’un pays nécessite 50% d’énergie en moins qu’en 1970. Mais ce n’est pas assez. Seulement 30% de l’électricité consommée par un datacenter finit dans l’équipement informatique » a rappelé John Tucillo.

green-grid_1.gif

The Green Grid veut améliorer ce ratio car, dans de nombreux pays, l’approvisionnement en électricité commence à poser des problèmes : le réseau de transport est saturé ou la capacité de production ne suit pas la demande. « Bref, la consommation électrique des datacenter commence à impacter directement le business de l’entreprise. Et les directions métiers sont rarement conscientes des contraintes actuelles de l’informatique » estime John Tucillo.

Fort de 180 membres, le consortium planche sur une trentaine de projets qui vont de la définition d’indicateurs standards (PUE, DCiE) à la publication de best-practices en passant par la définition de protocoles de mesure en temps réel ou bien encore la mise au point d’architecture de référence.

green-grid_2.gif

« L’adoption des indicateurs PUE et DCiE progresse vite » se réjouit Jim Pappas. Un point particulièrement important car, sans mesure, il est impossible de se situer et de comprendre les points d’amélioration possibles. D’autre part, l’adoption de mesures standards favorise l’émulation des concurrents qui peuvent enfin faire valoir leur valeur ajoutée.

Cependant, une étude menée auprès des 180 membres montre que la crainte du downtime et le manque de soutien de la direction générale freine l’adoption de matériels plus « verts ». « Pour les responsable de production, l’environnement et la réduction de la consommation d’énergie ne sont qu’une nouvelle contrainte de plus à gérer » résume John Tucillo.

Pour aider les entreprises à adopter une démarche plus verte, The Green Grid proposera bientôt un éco-label spécifique. Calqué sur Energy Star et Epeat, il proposera 5 niveaux – recognized, bronze, silver, gold, platinum – essentiellement liés au PUE. Le draft est prêt mais The Green Grid doit encore le valider auprès de ses membres.

green-grid_3.gif

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In