Catégorie : EnergieCatégorie : HébergeurCatégorie : MatérielCatégorie : Serveur

IBM allie Green IT et intérêt public

L’ensemble des serveurs dans le monde génère 2% des émissions de gaz à effet de serre liés à l’activité humaine. Afin de réduire cette empreinte, IBM s’est lancé dans la construction de 3 datacenters « verts » qui nécessitent moins d’énergie pour délivrer autant de transaction.

Ces centres informatiques sont mis au point pour GIB Services AG (Suisse), Kika/Leiner (Autriche) et Egypt Telecom (Egypte). Les datacenters de Kika / Leiner et Egypt Telecom n’ont rien d’original.

En revanche, installé dans un ancien bunker militaire en dehors de Zurich, celui de GIB Services AG chauffe l’eau de la piscine municipale voisine !

Le circuit de refroidissement des serveurs (watercooling) pompe l’eau froide de la piscine. Elle absorbe la chaleur des serveurs puis est renvoyée chaude vers la piscine.

Un bel exemple qui devrait se multiplier à terme car IBM vient d’industrialiser sa technique qui permet d’utiliser l’eau du robinet pour refroidir des serveurs.

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In