Catégorie : Acteurs

TIC 21 : NTIC et développement durable à l’unisson

Alors que le greenwashing guette un grand nombre d’éditeurs, le prix « TIC21 de l’innovation durable » montre que la prise en compte de l’environnement et du développement durable permet de se différentier et de créer de la valeur. A la clé de cette démarche citoyenne, des logiciels et des projets vraiment novateurs. C’est le cas par exemple de Linutop. Ce PC miniature sans disque dur ne consomme que 5 watts contre 100 à 300 pour un PC traditionnel. « La miniaturisation se traduit presque toujours par une baisse de la consommation électrique. Il y a donc une forte corrélation avec le respect de l’environnement » explique Frédéric Baille, fondateur du projet.

Au delà du matériel, les éditeurs de logiciels innovent eux aussi. Terra Nova propose un logiciel de collecte et d’analyse de données énergétiques qui guide l’entreprise vers de meilleures pratiques. Ecovadis a créé une base de données sur les risques sociaux et environnementaux (RSE) des fournisseurs disponible en mode hébergée et qui s’adresse aux services achats des entreprises. Quant à Enablon, son module SD-CSR permet de collecter et gérer les données RSE pour automatiser la création de rapports.

La demande des entreprises émerge
Les entreprises ne sont pas en reste. Le Toit Angevin va par exemple équiper 600 logements sociaux d’une connexion internet hauts-débits, d’un téléphone IP, et de capteurs pour mesurer la consommation d’eau et d’électricité ainsi que la température des logements. Les données récoltées participeront à la création d’un référentiel RSE européen. Les habitants pourront ainsi mesurer en permanence leur consommation et être alertés en cas d’anomalie. « C’est la prise en compte, dès la conception, du caractère durable du projet et du potentiel des NTIC qui a permis d’obtenir ce résultat » explique Eric Lamoulen directeur général de l’entreprise.

Afin de répondre rapidement à ce type de besoin, la Fondation Altran vient de lancer un concours sur le thème de la réduction du CO2. Destiné aux startups, il est doté de 16.000 € et d’un an d’accompagnement technologique. Une bonne idée pour détecter rapidement les segments porteurs.
Reste que les associations ont aussi leur rôle à jour. Lauréat du prix TIC1, SOS-21.com sensibilise les internautes aux problématiques du développement durable via un monde virtuel. « Ludiques, ces univers touchent plus facilement les jeunes sur des sujets importants » explique Philippe le Gonnidec, président de Territoires 21, l’association qui édite le monde virtuel sous licence GPL.

Les 5 lauréats
· Linutop : Ordinateur miniature basse consommation (5 watts) totalement silencieux car reposant sur une clé USB plutôt qu’un disque dur.
· Le toit angevin numérique : construction de 600 logements sociaux reliés à l’internet hauts-débits qui mesure en permanence la consommation énergétique des habitants pour les alerter en cas d’anomalie.
· SOS-21.com : monde virtuel « à la Second Life » visant à informer et sensibiliser les utilisateurs sur les enjeux du développement durable.
· Ecoloinfo.com : Barre d’outil pour Firefox et Internet Explorer qui donne accès en un clic à toutes les informations en ligne sur l’écologie et le développement durable.
· LeMarcheCitoyen.net : Moteur de recherche donnant accès aux produits et services « citoyens » locaux grâce à un système de géolocalisation. Les membres peuvent ajouter et commenter de nouveaux commerçants.

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In