Catégorie : ActeursCatégorie : ConstructeurCatégorie : Juridique

Gartner : l’informatique pollue autant que les avions !

Lors du dernier Symposium IT Expo qui se tenait à San Francisco fin avril, le cabinet d’analyse Gartner Group a révélé que les nouvelles technologies de l’information – informatique, réseau, et téléphonie – produisent 2% des rejets de gaz à effet de serre (exprimé aussi en équivalent CO2) liés à l’activité humaine. Un chiffre équivalent à celui de l’aviation !

Le Gartner Group obtient ce chiffre de 2% en additionnant l’ensemble des phases du cycle de vie – production, utilisation, etc. – des PC, imprimantes, téléphones portables, etc. Il y intègre donc l’énergie consommée et l’ensemble des infrastructures techniques qui soutiennent ces industries : backbones internet, fibres optiques, centres d’hébergement, centres d’appels, etc.

« Malgré la rôle fondamental des NTIC dans nos sociétés, cette situation n’est pas tenable » estime le cabinet d’analyse dans un communiqué. Jusqu’à présent le coût de l’énergie et les émissions de gaz à effet de serre étaient considérés comme des sujets réservés aux écologistes militants. Mais, « durant les 5 prochaines années, des pressions croissante des risques financiers, juridiques, et environnementaux va contraindre les entreprises à devenir plus « vertes » et à envisager sérieusement le développement durable » estime Simon Mingay, vice président de la recherche au Gartner Group.

50% des entreprises pourraient donc faire de l’environnement, un point clé de leur stratégie d’ici 2010. Et plus d’un tiers des entreprises devraient ajouter 1 à plusieurs critères liés è l’environnement dans le top 6 de leurs critères dévaluation d’une solution. Ce point d’inflexion dans la stratégie et la demande des entreprises pourrait être atteint dès la fin de l’année ou courant 2008, particulièrement en Europe.

Dans ces conditions, « respecter l’environnement n’est plus réservé à une minorité. C’est un critère de plus en plus essentiel dans l’activité de tous les acteurs de l’industrie IT » explique Simon Mingay. Pour répondre aux attentes des entreprises et aux pressions réglementaires, les fabricants devront innover dans des domaines comme la consommation d’énergie et le contrôle des substances dangereuses tout au long du cycle de vie des produits. « Ils devront également améliorer leurs processus de collecte et de recyclage » explique Simon Mingay.

L’industrie informatique vient de retrouver un second souffle après l’ère internet. Sa croissance semble à nouveau assurer pour un nouveau cycle. En témoigne l’ambiance dans la Silicon Valley ces derniers mois. Toutes les start-up s’y reconvertissent au « vert ». D’ailleurs on ne parle plus de Silicon Valley, mais de « Green Valley ».

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In