Quelle est l'empreinte d'un téléphone portable ?

Téléphone - empreinte - simulateur - Ademe - Codde

La méthode la plus efficace pour calculer l’empreinte écologique d’un bien manufacturé est l’analyse du cycle de vie.

Cette méthodologie étudie toutes les étapes - fabrication, commercialisation, utilisation, fin de vie - et comptabilise pour chacune d’elle le bilan matière et les pollutions générées.

L’Ademe et Codde ont analysé le cycle de vie d’un mobile et proposent un simulateur en ligne, ainsi qu’une étude détaillée des impacts d’un téléphone portable en fonction de scénarios d’usage (PDF).

Conclusion : l’empreinte d’un utilisateur sensible à l’environnement est 5 fois moindre que celle d’un geek qui ne prête pas attention à l’environnement.

Merci à Jean-Daniel pour son aide.


Commentaires

Pour info, l’ACV a été faite avec l’outil Bilan Produit disponible ici meme :

http://www.ademe.fr/internet/bilan_produit/login.asp

Marc BOITEL (non vérifié) le 11/08/2009

@Marc : merci pour la précision. as-tu déjà utilisé ce logiciel ? et si oui, qu’en penses-tu ?

admin le 11/08/2009

Personnellement, je trouve que leur présentation laisse plus qu’à désirer : pourquoi limiter à 24 mois les hypothèses. Ce qu’ils appellent téléphone à clapet est en fait un télephone double écran (il y a des téléphones à clapet sans double écran…). Et quand ils disent que le scénario de référence
consomme autant d’énergie qu’un avion sur 57km, je suppose que cela veut dire, qu’un voyage en avion sur 57km (pour un passager dans un avion bien rempli). A les lire on croirait qu’une voiture a le même impact qu’un avion. Je pense que ces simplifications “pédagogiques” ne peuvent qu’apporter de la confusion dans la compréhension de la complexité des problèmes environnementaux.

Jean-Daniel (non vérifié) le 12/08/2009

@admin, en fait ce logiciel vient en complément du logiciel Bilan Carbone fourni a l’issu de la formation. En fait il est donné pour obtenir des facteurs d’émissions d’un produit qui ne serait pas présent sur l’outil Bilan Carbone en lui même.

Cet outil comprend tout, des matériaux utilisés, au transports, jusqu’aux déchets. Tout un processus complet en somme.

Sur la forme c’est ni plus ni moins qu’un fichier excel avec case a remplir, cependant sans avoir suivi la formation de l’ADEME il n’est pas très simple d’approche, d’autant plus sur l’interprétation des résultats.

Pour ce qui est des matériaux dispos dans l’outil il se peux qu’il en manque, car il s’agit de menu déroulants avec choix, donc tout n’est peut être pas présent et les rajouts se feront suivant les nouvelles versions en développement.

Marc BOITEL (non vérifié) le 12/08/2009

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.