EPEAT : 60 000 tonnes de déchets toxiques économisés en 2010

Logo - éco-label - EPEAT - 2010

L’éco-label Electronic Product Environmental Assessment Tool (EPEAT) est le plus utilisé dans le monde pour distinguer les équipements électroniques, informatiques, et télécoms plus respectueux de l’environnement que des produits standards.

Dans son rapport annuel 2010, le Green Electronics Council (qui gère EPEAT) indique que le nombre de modèles certifiés a plus que doublé entre 2009 et 2010. Les équipements les plus fréquemment certifiés sont des ordinateurs portable (notebook), des ordinateurs de bureau (desktop) et des écrans.

La base de données EPEAT regroupe 3 200 équipements de 45 fabricants différents provenant de 41 pays. Entre juillet 2006 (date de lancement d’EPEAT) et janvier 2010, plus de 300 millions de matériels EPEAT ont été vendus dans le monde.

Selon l’éco-label, pour la seule année 2010, par rapport à des produits standards, les modèles EPEAT vendus ont contribué à réduire l’empreinte écologique en économisant :

  • 1 150 tonnes de substances chimiques toxiques (mercure, etc.),
  • près de 16 millions de tonnes de ressources non renouvelables,
  • 60 000 tonnes de déchets toxiques,
  • 32 000 tonnes d’autres déchets.

Du côté des économies d’énergie, EPEAT intègre les exigences d’Energy Star. Les produits EPEAT vendus en 2010 ont donc contribué à réduire la consommation électrique de :

  • 9 milliards de kWh (de quoi alimenter 760 000 foyers américains),
  • soit 1,6 millions de tonnes de Gaz à Effet de Serre (GES) en moins dans l’atmosphère (l’équivalent de retirer 1,1 millions de véhicules américains des routes pendant un an),
  • soit 77 000 tonnes de polluants aquatiques en moins,

L’Amérique du nord (Etats-Unis et Canada) et la Chine représentent 70 % des ventes d’équipements EPEAT. Ils sont suivis par la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni (11 % des ventes), puis le Brésil, l’Italie, l’Espagne, le Japon et l’Australie (8 % des ventes).

epeat-2010.jpg

Concernant l’avenir, “les normes Imaging Equipment [ndlr : scanner, écrans, etc.] et Télévisions sont dans les dernières phases de développement à l’IEEE (pour rappel EPEAT s’appuie sur IEEE 1680). Nous attendons leur finalisation début 2012” nous informe Sarah O’Brien, porte-parole du Green Electronics Council. La révision de la norme 1680.1 informatique vient également de commencer.


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.