Peekvision : un eye-phone pour lutter contre la cécité

IT for Good - PeekVision - eye-phone - diagnostic oculaire via un smartphone

Un simple smartphone permet de détecter une cataracte naissante.

285 millions de personnes dans le monde ont un handicap visuel et 39 millions sont aveugles. La plupart vivent dans des pays en développement où les services d’ophtalmologie sont quasiment inexistants et bien trop chers. L’intervention chirurgicale est encore plus inaccessible puisqu’elle nécessite 100 000 euros de matériel et 15 spécialistes.

C’est en partant de ce constat qu’une équipe de la Faculté de Médecine tropicale de Londres, pilotée par le docteur Andrew Bastawrous, a mis au point un outil de diagnostic oculaire basé sur un smartphone. Baptisé PeekVision, le dispositif est constitué d’un smartphone sur lequel est « collé » un objectif qui permet de scanner la rétine à l’aide de l’appareil photo numérique. Un logiciel dédié envoie les photos à des experts qui transmettent leur diagnostic et conseillent un traitement approprié.

80 % des cas de cécité évitables par un dépistage précoce
Cette innovation frugale a un triple intérêt. Elle ne coûte que quelques centaines d’euros contre des dizaines de milliers pour un équipement de diagnostique traditionnel. Par ailleurs, sa légèreté – moins d’un kilo contre une centaine – permet de l’emporter jusqu’aux villages les plus reculés et difficiles d’accès.

Enfin, il est possible de pratiquer un diagnostic pour quelques euros, ce qui permet d’envisager des campagnes de dépistage d’envergure. Ce dernier point est crucial car, en Afrique, 80 % des cas de cécité pourraient être évités si un diagnostique était posé à temps…

Encore un bel exemple d’IT for good.

Sources : http://www.lshtm.ac.uk/newsevents/news/2012/studying_blindness_theres_an…, http://www.lshtm.ac.uk/newsevents/multimedia/podcasts/2013/august_2013_p…, http://www.cosmonline.co.uk/blog/2012/09/23/max-perutz-science-writing-a…, http://www.st-andrews.ac.uk/news/archive/2013/title,223732,en.php


Commentaires

Belle initiative. A apporter également chez nous, car beaucoup de personnes aujourd’hui ne vont plus consulter, car ils doivent avancer les frais médicaux. Pour certains, une consultation ophtalmo à 60€, c’est tout bonnement impossible…

Anonyme (non vérifié) le 24/09/2013

@Anonyme : très juste, la France se paupérise ! D’où le succès de l’innovation frugale au delà des frontières des pays émergents.

admin le 24/09/2013

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.