Catégorie : Téléphone

Les opérateurs téléphoniques fournisseurs d’électricité en Afrique ?

Sur les 1,6 milliards d’êtres humains qui n’ont pas accès au réseau électrique, environ 500 millions utilisent pourtant un téléphone portable. L’expansion des réseaux téléphoniques est telle, que la difficulté est de moins en moins de capter un signal radio mais de recharger son téléphone !

Rien que dans les deux ans à venir, les opérateurs de réseaux téléphoniques vont déployer plus 640.000 antennes-relais GSM dans des zones non desservies par le réseau électrique. Pour alimenter leurs antennes-relais, les opérateurs produisent localement leur propre électricité à partir de groupes électrogènes (diesel), de panneaux solaires et d’éoliennes.

L’activité de l’antenne n’étant pas régulière, une grande partie de l’électricité produite est perdue car la source d’énergie est dimensionnée pour alimenter l’antenne à sa puissance maximum. En moyenne, c’est 5 kWh par heure qui sont gaspillés ! De quoi recharger 5.000 téléphones portables, ou 5.000 lampes électriques, ou d’alimenter 30 habitations, ou 2 hôpitaux de brousse.

La GSMA (GSM Association) et Lighting Africa viennent donc de s’associer pour encourager les opérateurs à donner gratuitement leurs excédents d’énergie aux populations locales. Baptisée Community Power from Mobile (CPM), l’initiative débutera par un projet pilote début 2011 en Afrique de l’Est et en Inde. Community Power from Mobile espère ensuite accompagner une dizaine d’opérateurs d’ici mi-2012.

Source : http://www.lightingafrica.org/resources/detail/215035 et http://www.gsmworld.com/documents/pr_ifc_French.pdf

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In