Catégorie : Matériel

Et si votre GPS sauvait la planète ?

En attendant la généralisation de l’auto-partage et du co-voiturage, il est urgent de rouler plus intelligemment. Les systèmes d’aide à la navigation (GPS) peuvent nous y aider, démontrant une fois plus le rôle clé des NTIC en matière de préservation de l’environnement. Démonstration.

Le parc automobile mondial est estimé à plus d’un milliard de voitures et la production annuelle à environ 75 millions d’unités. On compte environ 500 millions de véhicules en activité, dont environ 90 millions aux Etats-Unis. En France, on compte 37 millions de véhicules qui totalisent 800 milliards de km / an (hors transport de marchandises). Le nombre de kilomètres parcourus a presque doublé en 30 ans (1980 à 2007). (source)

Avec un tel parc, la France consomme chaque année 50 milliards de litres de carburants pour se déplacer (hors marchandise). Une réduction de 5% de la consommation de carburant représente 2.5 milliards de litres soit environ 2,5 milliards d’euros et 5,5 millions de tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère. Ce dernier chiffre est gigantesque.

Le chiffre de 5% d’économie de carburant grâce au GPS n’est pas exagéré. Eva Ericsson de l’Université de Lund en Suède a mené une étude sur la capacité des GPS à optimiser les trajets. Selon elle, les GPS permettent d’économiser entre 4 et 8,2% de carburant en fonction de l’itinéraire choisi.

Contrairement aux idées reçues, le chemin le plus court ou le plus simple n’est pas toujours le plus rapide et le moins polluant. C’est la qualité environnementale de l’itinéraire que le GPS doit prendre en compte. Parmi les 19 facteurs importants : la capacité à éviter les sections urbaines et les embouteillages. Bref, ce qui est bon pour l’environnement est généralement bon pour le confort de l’automobiliste !

Motorola confirme les conclusions d’Eva Ericsson. L’équipementier américain a observé 250 entreprises. Celles qui utilisent un GPS économisent en moyenne 372 kilomètres par semaine dans leurs déplacements. Selon l’étude, cela correspond à un gain de temps de 54 minutes par employé et par semaine. Outre le confort des salariés, les économies réalisées s’élèvent à 51.582 dollars de carburant par entreprise et par un gain de productivité de 5.484 dollars par personne et par an.

Plus récemment, c’est DPS, un partenaires de Tom Tom qui estimait qu’en associant son outil d’optimisation de tournées avec Tom Tom WORK, les entreprises peuvent économiser jusqu’à 25% de leurs coûts de distributions (carburant, usure des véhicules, main d’oeuvre, etc.).

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In