Catégorie : Recyclage

DEEE : 2/3 des piles et batteries ne sont toujours pas recyclées

Selon un sondage Ifop/Batribox réalisé mi 2008, 56% des français ignorent l’utilité du recyclage des piles et batteries usagées. L’éco-organisme SCRELEC a donc lancé un programme national de collecte et de recyclage baptisé Batribox.

Batribox distribue des boîtes de collecte en carton recyclé baptisée « Mini Batribox » que chaque entreprise peut installer dans ses locaux (machine à café, accueil, service informatique, etc.). L’entreprise est un lieu propice pour encourager le geste de recyclage des salariés. En effet, parmi les personnes qui déclarent ne pas recycler leurs piles et batteries usagées, 39% expliquent ne pas savoir où se situent les points de collecte près de chez eux.

Rappelons que sur les 800 millions de piles (27 000 tonnes) consommées en France chaque année, seules 1/3 sont recyclées, les 2/3 restant finissent à la poubelle, sont incinérées ou jetées en décharge. Or, les piles et les batteries contiennent une grande quatité de produits chimiques particulièrement nocifs pour l’environnement : plomb, mercure, etc.

Pour vous donner un repère, une pile bouton au mercure jetée dans la nature pollue 1m3 de terre et 1 000m3 d’eau pendant… 50 ans. Ces produits toxiques finissent dans la chaîne alimentaire, c’est à dire dans nos corps. Les métaux lourds absorbés s’accumulent dans différents organes -reins, foie et cerveau- et provoquent des divers troubles : dérangements intestinaux, troubles de l’audition et de la vue, du métabolisme osseux, du système nerveux… certains sont cancérigènes.

L’incinération des piles ne suffit pas à neutraliser ces métaux lourds. Une raison suffisante pour impliquer son entreprise dans la collecte. Batribox a mis en place un réseau de 10.000 points de collectes. A défaut d’en disposer d’un dans son entreprise, Batribox propose sur son site un moteur de recherche qui indique les points de collecte les plus proches de l’adresse indiquée.

Le recyclage se déroule en cinq étapes. L’étape la plus importante est la collecte. Celle-ci se fait par le biais de conteneurs Batribox installés partout en France (grande distribution, magasins spécialisés, magasins de bricolage et collectivités locales). Les produits usagés sont ensuite stockés dans un centre de regroupement, puis triés en 7 groupes en fonction de leur composition. Les métaux sont ensuite extraits des piles et récoltés pour fabriquer de nouveaux objets.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In