Bouygues Telecom Entreprises complète sa gamme de terminaux mobiles éco-conçus

Logo - Bouygues Telecom Entreprises

Après le succès des lancements, en juin 2008 du Nokia 3110 Evolve, puis en février 2009 du Samsung E200 Eco, Bouygues Telecom Entreprises complète sa gamme avec le Blue Earth de Samsung et le mobile Naite de Sony Ericsson.

samsung-telephone-mobile-blue-earth_small.jpgEntièrement tactile, le Blue Earth fonctionne en partie à l’énergie solaire (lumière naturelle ou artificielle) avec son panneau photovoltaïque au dos du mobile. Le boîtier du Blue Earth est constitué de PCM, une matière plastique recyclée à partir de bouteilles d’eau, ce qui contribue à réduire la consommation de combustibles et les émissions carbonées dans le processus de production. De plus, ce mobile, chargeur compris, ne contient pas certaines substances particulièrement nocives comme l’halogène, le béryllium ou le phtalate. Ce mobile intègre des fonctionnalités qui visent à sensibiliser l’utilisateur à la préservation de notre environnement. Un simple clic suffit pour activer le « mode Eco » afin d’ajuster la luminosité de l’écran, la durée du rétro éclairage et la connexion Bluetooth permettant une plus grande économie d’énergie. La fonction « Eco Mètre » intègre un podomètre qui calcule la quantité de CO2 économisée en ayant choisi la marche à pied plutôt qu’un mode de transport motorisé. Cette fonction permet de convertir son empreinte carbone en nombre d’arbres sauvés.

sony-ericsson-naite.jpgLe Naite de Sony Ericsson réduit de 15 % les émissions de CO2 sur l’ensemble de son cycle de vie grâce à :
• Un manuel électronique embarqué remplaçant la version imprimée standard, ce qui a pour bénéfice immédiat la sauvegarde de 90 % des arbres exploités à cet effet ;
• Un emballage plus compact permettant de réduire l’impact écologique lié au transport ;
• Un minimum de 50 % de matières plastiques recyclées ;
• Un éco-comparateur et un podomètre qui permettent de quantifier les émissions de CO2 économisées en privilégiant la marche ;
• Enfin un chargeur à basse consommation, le premier du genre sur le marché permettant de réduire à la fois l’empreinte écologique globale et la facture d’électricité.

Source : communiqué


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.