Eco-label : EPEAT crée un réseau de partenaires

Logo Epeat

Les lecteurs de GreenIT.fr qui ont rencontré Sarah O’Brien à Lyon et Paris en avril dernier avaient eu l’information en avant première. Le Green Electronics Council qui gère l’éco-label informatique EPEAT (Electronic Product Environmental Assessment Tool) mène des discussions depuis plus de 18 mois avec différents gouvernements et organismes de standardisation pour harmoniser les différents éco-labels informatique entre eux.

Basé sur le standard IEEE 1680, EPEAT couvre désormais 41 pays et plus de 3.200 matériels informatiques. Reconnu par les professionnels du green IT comme l’éco-label de référence, EPEAT était jusqu’à présent géré de façon centralisé.

Pour accélérer le processus de déclaration, augmenter le nombre de contrôles aléatoires (EPEAT est un éco-label auto-déclaratif), et augmenter le nombre de produits couverts, le Green Electronics Council a décidé de décentraliser la gestion d’EPEAT en s’appuyant sur un réseau de partenaires certificateurs tels que Intertek, l’Environment and Development Foundation (Taiwan), le VDE Testing and Certification Institute (Allemagne), et les China Electronic Standardisation Institute et China Environmental United Certification Centre (Chine).

Au niveau européen, EPEAT tente de coordonner son action directement avec la Commission Européenne, mais aussi avec des acteurs nationaux tels que l’Afnor en France.

Sources : EPEAT.net et thegreenitreview.com


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.