WattGo : un audit de consommation électrique pour particuliers

WattGo - smart meter - compteur intelligent - Boîtier de collecte

[article écrit par Baptiste Roux Dit Riche, initialement publié sur Cleantech Republic]

Ce qui me frappe aujourd’hui sur le marché de l’énergie c’est que le grand public comprend mal ce qu’il paye ». Pour répondre à ce manque d’informations, Luc Terral a lancé, début juillet 2011, le service WattGo. Avec une promesse : proposer aux particuliers un audit détaillé de leurs consommations d’électricité. « Chaque client reçoit chez lui un kit électronique compatible avec son compteur. Pour l’installer, il suffit de le fixer via un petit velcro. Cela prend au maximum 30 secondes, explique Luc Terral. Après 15 jours de fonctionnement, le client nous renvoie le kit pour l’analyse des données. » Un relevé qui va permettre à WattGo de définir le profil électrique de son client : puissance, horaires, types de consommation… Chaque équipement raccordé étant distingué dans le résultat global grâce à sa « signature » électrique (mode de mise en marche, durée de fonctionnement, puissance…). Après réception de son rapport individualisé, le client bénéficie, sous dix jours, d’un échange téléphonique avec un expert des consommations d’énergie.

Mieux comprendre ses dépenses
A quoi servent ces analyses pour le particulier ? Principalement à ajuster son abonnement à ses besoins réels et non aux estimations, souvent à la hausse, des fournisseurs d’électricité. « Nous fournissons à nos clients plusieurs conseils simples. A commencer par le type d’abonnement qui convient le mieux à sa consommation parmi les quatre principaux fournisseurs d’électricité (EDF, GDF, Poweo, Direct Energie). Nous pouvons aussi lui conseiller de décaler l’utilisation de certains équipements en heures creuses ou repérer des défaillances sur son installation ». Des informations pas si anodines. La différence entre un abonnement de 9 KVA et un autre de 18 KVA se chiffrerait ainsi à 60 euros par an. Mieux, en suivant les conseils fournis par WattGo, les premiers bêta-testeurs auraient réalisé, en moyenne, près de 15 % d’économie sur leur facture. Un chiffre sur lequel la start-up refuse néanmoins de s’engager pour l’instant. Le nombre d’audits réalisé se limitant à une centaine.

Une cible de deux millions de foyers
Au niveau tarifaire, un audit complet (location du kit pendant 15 jours, analyse, conseil individualisé) est facturé 99 euros. Et si WattGo prévoit des « ristournes » lors d’un second audit, son service semble aujourd’hui réservé aux ménages très « volontaires » pour réaliser des économies d’énergie. « Nous tablons sur le fait qu’à certains moments de la vie, comme un déménagement ou la construction d’une maison, les ménages sont amenés à se poser des questions sur leurs consommations d’électricité. Nous évaluons notre cible à moins de deux millions de foyers en France. » Tester les attentes du marché, c’est l’objectif de cette première offre lancée par WattGo. Pour l’instant uniquement disponible sur internet. Bien que positionnée sur un marché de précurseurs, elle devra déjà faire face à la concurrence de services de suivi permanents comme Ijenko. « Nous ne sommes pas exactement sur le même type de solutions. Ijenko propose une approche plus hardware avec des modules à brancher. Notre valeur ajoutée, c’est l’analyse et la simplicité. Mais la concurrence est une bonne chose. Ce marché a besoin d’éducation, d’une prise de conscience ». Avec une dizaine de clients par jour depuis son lancement, le service WattGo semble aujourd’hui encore en rodage. La rentrée, et surtout l’année 2012, apporteront plus d’éléments sur son potentiel commercial.

source : http://www.cleantechrepublic.com/2011/07/19/wattgo-audit-particuliers-co…


Commentaires

J’agis en tant que membre du comité de direction de notre club de tennis. Nous constatons de très grosses consommations énergétiques y compris en été où l’éclairage des cours n’est pas utilisé.
Différentes sources peuvent être mises en cause dont nos équipements de froid, chambre froide et réfrigérateurs du bar, quelques radiateurs électriques …
Votre solution permet elle de procéder à une analyse fiable de cette situation?

Georges (non vérifié) le 13/09/2013

@Georges : à ma connaissance, cette offre s’appuie sur la techno de reconnaissance des usages de Fludia. Voir http://www.fludia.com/-Beluso-algorithme-de-repartition-.html

admin le 13/09/2013

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.