Vos jouets usagés, vous en faites quoi ?

Generique - Jouets électroniques - DEEE

Les français raffolent des produits high-tech. C’est notamment le cas pour les jouets offerts ce Noël. De la poupée qui parle aux consoles de jeu en passant par les drones télécommandés, tous s’électronisent. Même le classique imagier est désormais dématérialisé sur l’iPad (notre article sur The Farm HD) et le Monopoly propose un système de paiement par carte bancaire !

En fin de vie, ces jeux offerts à nos enfants sont de véritables bombes écologiques. Ils contiennent en effet des retardateurs de flamme bromés dans les plastiques, des condensateurs, du lithium et du cadmium dans les piles et batteries. Si ces jouets ne sont pas collectés et traités correctement, ils peuvent entrainer la diffusion dans l’environnement d’éléments polluants.

Dans ces conditions, il est indispensable de rapporter ces appareils hors service dans des points de collecte et centres de tris agréés pour les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Une fois dans cette filière, des professionnels qualifiés les dépollueront et valoriseront les matières recyclables.

Pour en savoir plus sur le retraitement des jouets, j’ai contacté Envie 2e nord. C’est une filiale du Groupe Vitamine T, leader de l’insertion par l’activité économique en France, collecte et traite tous les types d’équipements électriques et électroniques (DEEE) au grand nord de Paris.

« A la suite des fêtes de fin d’année, de nombreux jouets électroniques cassés, démodés mais également des fin de série en bon état arrivent sur notre centre de traitement » explique Christophe Louage, directeur d’ENVIE 2e nord à Lesquin. A défaut d’une filière de réemploi, les jouets en bon état sont également broyés pour recyclage. « Les jouets hors service subissent un premier démantèlement manuel, durant lequel on isole les piles, les condensateurs et la filerie. Le reste de l’appareil part ensuite en broyage qui permet alors de séparer mécaniquement les éléments ferreux, non ferreux et les plastiques » explique-t-il.

Collectez et apportez vos jouets usagés dans les centres et déchetteries agréés. Vous préserverez ainsi l’environnement et alimenterez l’économie circulaire : les matières des jouets usagés serviront à fabriquer de nouveaux produits qui seront, peut-être, au pied du sapin l’année prochaine.

Source : article écrit en collaboration avec Amandine Judez, Envie2e Nord.


Commentaires

Ah ces nouveaux jouets, fiers de leurs plastiques fluorescents et de leur électronique de pacotille. Tellement nécessaires pour amuser les quinze premiers jours de Janvier nos petites têtes blondes avec les dix phrases et mélodies qu’ils sont capables de faire tourner en boucle!

En Février, ceux qui ne seront pas cassés finiront dans le fond d’une vielle malle et dans quelques années échoueront dans la poubelle de droit commun… J’ai malheureusement de sérieux doutes quand à la probabilité que le plus grand nombre considère l’indétrônable dictée magique ou le super-maxi-bébé qui dit “moman” et fait popo comme un DEEE.

Je suis jeune papa, donc ma maison déborde de ces machins, bidules et autres cochonneries que j’abhorre. A chaque paquet que ma fille reçoit, je crains maintenant de voir le sceau maléfique d’un VTECH, TOMY ou SMOBY.

Parent, famille, amis : offrez aux bouts de choux des vêtements, des bouquins, des petits joujoux en bois du Jura ou, tout simplement, votre temps et de bons moments. Mieux vaut prévenir que guérir comme dit l’adage…

Denis Meudec le 07/01/2011

@Denis : +1 :-)

admin le 07/01/2011

Le site “Envie 2e nord” s’adresse plutôt aux entreprises. Il serait intéressant sur un tel sujet de connaitre les points de collecte et la marche à suivre pour les particuliers.
“Les français” ne pêchent pas forcément par manque de bonne volonté écologique, mais plutôt par manque d’information sur les points de collecte a leur disposition et la marche à suivre..

Anonyme (non vérifié) le 07/01/2011

@anonyme : pour savoir où déposer vos DEEE, l’organisme éco-système a crée un portail internet qui recense l’ensemble des points de collecte proche de chez vous :

http://www.collectons.org/

ou le site partenaire de GreenIT.fr :

http://www.recyclage-informatique.net/

Marc Boitel le 07/01/2011

@ anonyme,

Comme l’a suggéré M Boitel, le meilleur moyen de connaître le point de collecte le plus proche de chez vous est de consulter le site www.collectons.org

Vous pouvez également vous rapprocher de votre Mairie qui peut vous fournir ce genre d’information (le service environnement ou développement durable ou la personne en charge de la gestion des déchèteries)

Amandine JUDEZ
Envie 2e nord

Amandine Judez (non vérifié) le 07/01/2011

Comme le cite Daniel les jouets, auprès de nos petites têtes blondes ont bien souvent une durée de vie très courte (un jour, une quinzaine…), puis c’est la direction du placard…
Dans ce cas, pourquoi ne pas leur donner une deuxième (voir plus) “vie” auprès des enfants de nos amis, ou en faisant un don (ou une re-vente). Mais il est vrai qu’il y a frein essentiel dans notre société : c’est sortie de l’emballage !!

Carbone 11 (non vérifié) le 17/01/2011

@Carbone 11 : de plus en plus de parents sont conscients des enjeux de société liés à ce gaspillage et sont prêts à acheter des jeux / jouets d’occasion. Je ne doute pas une seconde qu’avec le temps, les jeux / jouets durables (en bois, etc.) trouveront une seconde vie.

admin le 17/01/2011

Sur la côte d’azur, la société Escota organisait au péage d’Antibes une grande collecte de jouets usagés.

Celui qui donnait ne payait pas le péage, une initiative très suivie, mais abandonnée par le repreneur, la société Vinci.

Club jouet (non vérifié) le 03/11/2013

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.