Le gouvernement britannique publie son second rapport Green IT

Royaume-Uni - Angleterre - Rapport Green IT du gouvernement - 2013

Le gouvernement britannique a publié récemment la seconde édition de son rapport Green IT annuel. Baptisé Greening Government: ICT Annual Report, ce dernier indique que le niveau de maturité moyen de l’ensemble des 15 ministères (departments) étudiés est de 2,9 sur 5*, contre 2,4 un an plus tôt. Le gouvernement se félicite de cette progression, note une amélioration de la qualité et de la quantité d’indicateurs remontés par les ministères, et vise un score de maturité de 3 sur 5 en 2015.

Parmi les progrès enregistrés sur 2013, le rapport note :

  • l’engagement de 4 centres de données à mettre en œuvre les bonnes pratiques du code de conduite pour les centres de données ;
  • sur les 66 500 équipements en fin de vie qui ont été collectés, 63 % ont été revendus ou donnés ;
  • le développement des services de guichet électronique a permis d’éviter l’émission de 760 tonnes CO2eq.

1,5 MWh par utilisateur et par an
On apprend aussi que la consommation énergétique totale du système d’information du gouvernement britannique a consommé 650 millions de kWh en un an, soit pour chaque salarié :

  • consommation énergétique : 1 586 kWh ;
  • émissions de gaz à effet de serre : 867 kg CO2eq

Autres chiffres intéressants : la répartition de la consommation électrique entre l’environnement de travail des utilisateurs et l’infrastructure :

     Back-office

  • Serveurs : 42,5 % ;
  • Réseau : 11 % ;
  • Front-Office

  • Postes de travail : 22,5 % ;
  • Téléphonie : 16,5 % ;
  • Autre : 8 %.

Le rapport indique enfin que, malgré une nette progression, de nombreux challenges doivent encore être relevés. C’est le cas notamment de l’homogénéité des indicateurs green IT et des achats IT responsables.

A quand la même démarche en France ?
Alors que le gouvernement cherche à relancer sa stratégie développement durable et ne jure plus que par le numérique, il serait peut être temps que notre ministre, Mme Fleur Pellerin, considère :

  • à minima, la mise en place d’une véritable stratégie Green IT pour le système d’information de l’Etat ;
  • et avec un peu plus d’ambition, le rôle des TIC durables dans la relance de l’économie.

Malheureusement, alors que la France possède parmi les meilleur(e)s expert(e)s européen(ne)s, le gouvernement ignore totalement les TIC durables. Dommage !

* La méthodologie de notation n’est pas précisée.

Source : https://www.gov.uk/government/publications/greening-government-ict-strat…


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.