Apple ne veut plus faire travailler des enfants

Apple - Rapport RSE fournisseurs - Suppliers CSR Report - cover PDF

Il y a un an, Apple avait reconnu que 40 % de ses sous-traitants employaient encore des enfants en 2010. La firme à la pomme a identifié 11 fournisseurs supplémentaires (soit 5 % des 200 sous-traitants d’Apple) qui ont fait travailler un total de 104 mineurs en 2012.

« Nous ne souhaitons pas être associés au travail des enfants » a récemment expliqué Jeff William, responsable des opérations d‘Apple. « C’est un sujet (…) qui ne bénéficie pas de l’attention qu’il mérite. Il n’est pas traité comme il devrait l’être ».

En conséquence, Apple a mis fin à sa collaboration avec une de ces entreprises, le chinois Guangdong Real Faith Pingzhou Electronics qui avait employé sciemment 74 travailleurs mineurs. Apple demande aussi autres sous-traitants pris la main dans le sac de renvoyer les mineurs sur les bancs de l’école et de prendre en charge le coût leurs études.

Bonne nouvelle, selon Apple, 92 % de ses fournisseurs respectent désormais la durée maximale de temps de travail de 60 heures par semaine contre seulement 3 % il y a un an. Une avancée pour les 1,5 million d’employés de ses sous-traitants, notamment ceux du géant Foxconn Technology Group.

Source : http://www.apple.com/supplierresponsibility/reports.html


Commentaires

C’est une bonne décision, quand bien même ce n’est qu’une décision normale — et qui de surcroît confirme qu’Apple base son business-model sur une sous-traitance douteuse.

Néanmoins, j’ai lu que cette décision arrive trop tard, que le dégoût du public envers Apple va toucher leurs consommateurs.

muchos (non vérifié) le 28/01/2013

Il serait temps franchement !
C’est une honte.
Depuis le temps il ne savait pas ce qu’il se passait ?
Boycotte Apple !

Laurent (non vérifié) le 28/01/2013

@Laurent : la position d’Apple est paradoxale. Comme tous les fabricants qui font appel à ces sous-traitants (Microsoft, Samsung, etc.), Apple a fait, indirectement, travailler des enfants. Ce qui n’est pas légal et moralement difficile à accepter.

En revanche, Apple est le seul acteur à avoir réagi officiellement aux annonces de l’ONG qui a révélé le scandale (et dont GreenIT.fr fait partie) et à avoir engagé des actions et à en parler.

Donc, il ne suffit pas de boycotter Apple, il faut boycotter tous les fabricants… On peut aussi essayer d’utiliser le plus longtemps possible ses équipements existants. C’est un geste plus efficace pour l’environnement et pour notre porte-monnaie.

admin le 28/01/2013

«Comme tous les fabricants qui font appel à ces sous-traitants (Microsoft, Samsung, etc.), Apple a fait, indirectement, travailler des enfants. […]
En revanche, Apple est le seul acteur à avoir réagi officiellement aux annonces de l’ONG qui a révélé le scandale»

Vous avez raison de le préciser. On peut même dire que ça change radicalement les conclusions de l’info. J’avais foncé tête baissé sans réfléchir…

muchos (non vérifié) le 30/01/2013

La page d’Apple dont le lien est mentionnée dans l’article indique :
“Taking on the industrywide problem of excessive work hours, we achieved an average of 92 percent compliance with a maximum 60-hour work week. We are now tracking more than 1 million workers weekly and publishing the results monthly on our website.”

À présent, nous traçons hebdomadairement plus d’un million de travailleurs et publions mensuellement les résultats sur notre site web”.

Avez-vous trouvé où ces résultats mensuels sont publiés sur le site d’Apple ?

Reste que c’est un bon début… s’il est effectivement suivi concrètement, et que les concurrents peuvent s’en inspirer !!

Anonyme (non vérifié) le 04/02/2013

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.