Catégorie : Juridique

TNT HD : un cas flagrant d’obsolescence programmée

Il y a 10 ans, le lancement de la télévision numérique terrestre (TNT) a permis aux téléspectateurs d’accéder à 25 chaînes de télévision gratuites tout en bénéficiant d’une meilleure qualité d’image grâce à l’adoption des normes DVB-T / MPEG-2, résolution d’image dite standard ou « SD ».

A l’époque, le passage à la TNT a engendré une première vague de mise au rebus de télévision parfaitement fonctionnelles : les consommateurs ont alors profité de cette rupture technologique pour racheter une télévision complète – avec un grand écran plat – plutôt qu’un simple décodeur pourtant parfaitement suffisant.

Alors que le délit d’obsolescence programmée a été voté cet été (22 juillet 2015) pour contrer le raccourcissement généralisé de la durée de vie des matériels, la majorité vient d’entériner la généralisation de la TNT full HD – via la norme H.264, également appelée MPEG-4 AVC – dès le mois d’avril 2016 (La loi relative au deuxième dividende numérique et à la poursuite de la modernisation de la TNT, publiée au Journal Officiel le 15/10/2015). Les mêmes personnes qui ont voté le délit d’obsolescence programmée viennent donc de déclencher la mort prématurée de 13 millions de télévisions parfaitement fonctionnelles !

13 millions de télévisions concernées

En effet, selon Gfk, sur les 45 millions de TV qui équipent le parc français, 29 %, soit 13 millions, ne seraient pas compatibles avec ce nouveau format. Bien qu’il existe une parade technique – achat d’un décodeur TNT HD pour 25 euros environ – tout porte à croire qu’un grand nombre de consommateurs profiterons de cette nouvelle rupture technologique pour changer des équipements parfaitement fonctionnels. D’autant que les fabricants et leurs distributeurs devraient multiplier les incitations économiques à le faire avec des offres de reprises souvent alléchantes !

Devrons nous sanctionner l’ensemble des parlementaires qui ont voté le texte ? Ou les fabricants et leurs distributeurs qui poussent au remplacement d’équipements parfaitement fonctionnels ? Les consommateurs qui cèdent trop facilement aux promesses marketing (obsolescence perçue) ? Ou bien les éco-organismes qui ne respectent pas l’esprit de la directive européenne WEEE en favorisant le recyclage au détriment de la remise en état pour réemploi ?

Pour lutter contre l’obsolescence programmée, rejoignez HOP.

Source : GreenIT.fr, http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/PRESSE/2015-10-15_CP_promulgation_de_la_loi_et_missions_ANFR_.pdf, http://corinnebouchoux.eelv.fr/intervention-sur-la-modernisation-de-la-tnt/, https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9vision_num%C3%A9rique_terrestre_en_France, http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201506/pour_une_modernisation_de_la_television_numerique_terrestre.html, http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2822.asp, et http://www.halteobsolescence.org/63-millions-de-postes-de-tv-obsoletes/

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de l'écoconception logicielle en 2009 avec Frédéric Lohier. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In