Catégorie : Matériel

24 fois plus de CO2 lors de la fabrication d’un ordinateur que lors de son utilisation

 

 

 


[Depuis l’écriture de cet article, nous avons publié d’autres analyses qui démontrent que le ratio est plus proche de 70 à 100 ans d’utilisation en France. Voir par exemple l’analyse d’un ordinateur de bureau]

Pour ne pas parler dans le vent, mieux vaut parfois sortir sa calculette. Voici un calcul qui va vous démontrer que la fabrication d’un ordinateur émet 24 fois plus de CO2 que l’énergie consommée pendant un an d’utilisation. Partant, le geste le plus efficace pour préserver l’environnement est d’utiliser le matériel informatique le plus longtemps possible.

Les ordinateurs sont fabriqués en Chine où l’électricité est produite à partir du charbon. La plupart des sources (Ademe et AIE) conviennent que 1 kWh électrique produit à partir du charbon émet environ 0,980 kg de CO2. Comme il faut 900 kWh d’énergie pour produire un ordinateur (source : EcoInfo / étude EuP – ISSN 1404-191X), les émissions de CO2 résultantes sont d’environ 890 kg de CO2 auxquelles il faut ajouter environ 50 kg pour le transport. Au final, la fabrication de votre ordinateur a émis près d’une tonne (940 kg) de CO2 !

Passons à l’utilisation. Selon l’Ademe, le kWh électrique émet en moyenne en France 90 grammes de CO2. Comme un ordinateur consomment environ 450 kWh d’électricité par an, son utilisation émet 40 kg de CO2 chaque année.

En France, il faut donc utiliser un ordinateur fabriqué en Chine plus de 24 ans pour émettre autant de CO2 que lors de sa fabrication.

Ce n’est pas le cas pour les autres pays de l’OCDE où la moyenne des émissions de CO2 par kWh électrique est plus proche de 550 grammes. Dans ces pays, il suffit d’utiliser l’ordinateur entre 4 et 6 ans pour produire autant de CO2 que lors de sa fabrication.

En résumé :
Fabrication : 900 kWh él. à 980 g CO2 / kWh => 882 kg CO2
Utilisation OCDE (1 an) : 450 kWh él. à 550 g CO2 / kWh => 247 kg CO2
Utilisation France (1 an) : 450 kWh él. à 90 g CO2 / kWh => 40,5 kg CO2

L’objectif de ce calcul est de vous démontrer que, si elles sont importantes, les économies d’énergie lors de l’utilisation ne doivent pas détourner les utilisateurs de gestes tout aussi essentiels :
– utiliser le plus longtemps possible son ordinateur,
– favoriser son reconditionnement en fin d’utilisation,
– et acheter du matériel d’occasion reconditionné autant que possible.

Malheureusement, toute l’industrie informatique se concentre sur l’arbre qui cache la forêt. Les éditeurs, les fabricants, et les prestataires Green IT oublient sciemment l’énergie grise et vous encouragent à vous concentrer sur la phase d’utilisation car elle concentre le plus gros gisement d’économies financières.

Pourtant, si vous souhaitez mettre en place une politique Green IT vraiment efficace, mieux vaut commencer par utiliser votre matériel le plus longtemps possible, par collecter vos DEEE, et par acheter du matériel d’occasion.

Merci à Françoise Berthoud pour son aide et la vérification de mes calculs.

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de l'écoconception logicielle en 2009 avec Frédéric Lohier. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In