Catégorie : Réseau

La GSMA va déployer 118.000 stations de base

La GSMA (GSM Association) vient de lancer le programme Green Power for Mobile qui vise à alimenter 118.000 relais radio (téléphonie mobile), existants ou nouveaux, dans des pays émergents d’ici 2012. Ces relais sont tous situés dans des zones où l’électricité n’est pas présente. Plutôt que d’employer des groupes électrogène, le GSMA propose d’utiliser des sources d’énergie renouvelables.

Selon l’association, cela permettrait d’économiser 2,5 milliards de litres d’essence par an, soit l’équivalent de 6,3 millions de tonnes de CO2 en moins dans la nature chaque année. Le programme est soutenu par 25 opérateurs mobiles. Avec l’augmentation constante du prix du pétrole, le retour sur investissement (ROI) ne serait que de 24 mois.

Mené en Inde, un premier pilote a été mis en oeuvre par Sony Ericsson, Idea Cellular, et le fond de développement de la GSMA. Il permet d’alimenter 350 stations de base avec de l’huile de cuisine usagée (20%) mélangée à du diesel (80%). La GSM envisage bien sûr d’autres sources alternatives comme les panneaux solaires et des éoliennes. Sony Ericsson a déjà réalisé ce type de déploiement en Amérique du sud.

De son côté, Nokia affirme vouloir réduire la consommation d’énergie de ses stations de base de 40% d’ici 2010 et Vodafone de réduire ses émissions de CO2 de 50% d’ici 2020. Outre la possibilité d’atteindre de nouveaux marchés malgré une infrastructure électrique inexistante, les opérateurs peuvent ainsi réduire leur empreinte carbone conformément à leurs engagements sur leur responsabilité sociétale (RSE / CSR).

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de l'écoconception logicielle en 2009 avec Frédéric Lohier. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In